Wimbledon - J8 : Halep impressionne

 - Amandine Reymond

Démonstrations et grosses bagarres ont marqué la fin des huitièmes de finale à Wimbledon ce lundi.

Simona Halep Wimbledon 2022©Corinne Dubreuil / FFT

C'est sous un soleil généreux que se sont disputés les derniers huitièmes de finale des simples dames et messieurs ce lundi à Wimbledon. Si Simona Halep et Taylor Fritz se sont montrés très autoritaires, d'autres à l'image de Nick Kyrgios ou Cristian Garin ont dû puiser dans leurs réserves pour rallier les quarts. Voici tout ce qu'il ne fallait pas manquer ce lundi à Londres.

Halep en patronne

Impressionnante depuis le début du tournoi, Simona Halep (n°16) a envoyé un signal fort aux autres joueuses encore en lice en disposant facilement de Paula Badosa. La 4e joueuse mondiale a été balayée 6/1, 6/2 en tout juste une heure sur le Centre Court de Wimbledon par la championne de l’édition 2019. La Roumaine, qui n’avait plus joué sur le gazon londonien depuis son sacre il y a trois ans a donc signé sa 11e victoire consécutive ici pour se qualifier pour un cinquième quart de finale à Wimbledon. Si son adversaire du jour l’a bien aidée en commettant 21 fautes directes pour seulement 7 coups gagnants, Simona Halep (17 coups gagnants pour 9 fautes directes), a elle attribué cette victoire à tout le travail effectué depuis plusieurs mois. 

"J’ai travaillé très dur ces trois derniers mois. Je suis vraiment contente de tout ce que j’ai fait. C’est pour ça que je joue de mieux en mieux. Je suis en confiance. Je me sens bien dans mon tennis, j’ai confiance en mon physique. Je me pousse à en faire le plus possible car je veux encore progresser. Donc j’ai hâte de travailler encore et de faire encore mieux."

La suite dans ce tournoi passera par un quart de finale contre Amanda Anisimova (n°20) qui, après avoir éliminé Coco Gauff au troisième tour, n’a pas tremblé face à Harmony Tan, l’une des surprises de cette édition, battue 6/2, 6/3. 

Tomjlanovic encore en quarts

Comme l’an dernier, Ajla Tomljanovic est encore une fois au rendez-vous des quarts à Londres où elle égale donc sa meilleure performance en Grand Chelem. C’est la première Australienne à réussir cette performance depuis Jelena Dokic qui avait enchaîné deux quarts de finale en 1999 et 2000. La 44e joueuse mondiale a livré une solide prestation pour se défaire de la Française Alizé Cornet au terme d’un match de grande intensité remporté 4/6, 6/4, 6/3 en 2h35. Elle tentera de saisir sa chance contre Elena Rybakina dans deux jours pour s’offrir une première demi-finale en Grand Chelem. 

Fritz défiera Nadal

Pressé contre le surprenant Australien Jason Kubler, issu des qualifications, Taylor Fritz ne s’est pas laissé surprendre pour s’imposer en trois sets 6/3, 6/1, 6/4 et s’offrir un premier quart de finale en Grand Chelem. L’Américain, tête de série n°11 y retrouvera Rafael Nadal (n°2) qui n’a pas traîné non plus pour se défaire du Néerlandais Botic van de Zandschulp (n°21) 6/4, 6/2, 7/6(6) et rallier son huitième quart de finale à Wimbledon. 

Kyrgios et Garin au bout du suspense

Dans les deux autres huitièmes de finale du simple messieurs disputés ce lundi, Nick Kyrgios et Cristian Garin sont tous deux sortis vainqueurs de grosses bagarres en cinq sets respectivement remportées face à Brandon Nakashima (4/6, 6/4, 7/6(2), 3/6, 6/2) et Alex de Minaur. Le Chilien a même remonté un handicap de deux sets zéro et sauvé deux balles de match contre l’Australien pour s’imposer 2/6, 5/7, 7/6(3), 6/4, 7/6 (10-6)) après 4h34 de combat (soit deux minutes de moins à peine que le plus long match du tournoi remporté par David Goffin contre Frances Tiafoe dimanche).