Stricker dans les pas de Wawrinka

 - Amandine Reymond

Vainqueur du simple garçons contre son compatriote Leandro Riedi, le Suisse Dominic Stephan Stricker rejoint Stan Wawrinka et Heinz Günthardt au palmarès de Roland-Garros.

Dominic Stephan Stricker, Roland-Garros 2020, finale simple garçons, @Loïc Wacziak / FFT

Alors qu'il n'avait jamais battu Leando Riedi (11e au classement ITF juniors) lors de leurs trois précédentes confrontations sur le circuit juniors ou professionnel, Dominic Stephan Stricker (10e) a bien choisi son moment pour signer son premier succès face à son compatriote et ami au terme de la première finale juniors 100 % suisse de l'histoire en Grand Chelem.

En s'imposant 6/2, 6/4 en à peine plus d'une heure, le Bernois succède à Stan Wawrinka, dernier vainqueur suisse du simple garçons à Roland-Garros, en 2003, et à Heinz Günthardt, sacré en 1976.

Dominic Stephan Stricker, Leandro Riedi, Roland-Garros 2020, finale simple garçons, @Loïc Wacziak / FFT

Ce gaucher au physique déjà très athlétique, qui se définit comme un "joueur agressif", est particulièrement efficace en fond de court, où ses frappes lourdes font des dégâts, mais il n'hésite pas à venir au filet pour conclure si besoin.

C'est d'ailleurs ce qu'il a parfaitement fait pour surprendre son compatriote ce samedi sur le court 14 de Roland-Garros, baigné d'un soleil automnal.

Après un départ express qui lui a permis de se détacher 3-0 double-break, celui qui s'entraîne à Bienne avec Swen Swinnen, entraîneur national au sein de la fédération suisse, a parfaitement contrôlé le match.

En tête après avoir empoché la première manche 6/2, il a breaké en début de deuxième pour continuer à faire la course en tête.

Même rejoint à 3-3 par un Leandro Riedi soudain plus précis et percutant, Stricker n'a pas paniqué. A 5-4 (après un nouveau break), il s'est procuré deux premières balles de match, sauvées par son adversaire sur deux coups gagnants, avant de conclure sa finale par deux aces ! Comme un joli clin d’œil à un certain Roger Federer !

Dominic Stephan Stricker, Roland-Garros 2020, finale simple garçons, @Loïc Wacziak / FFT

Conseiller de luxe

"Rodge" est d'ailleurs proche de l'entraîneur de Dominic Stephan Stricker, avec qui il a partagé un appartement pendant un an et demi à Bienne dans sa jeunesse.

Le champion aux vingt titres du Grand Chelem avait en effet conseillé au jeune talent d'améliorer son service lorsqu'il l'avait accueilli à Dubaï, avec Leandro Riedi et deux autres juniors, pour un "stage d'entraînement" avant leur départ vers l'Open d'Australie en janvier. Des remarques qui ont visiblement porté leurs fruits : "Il m'a dit de travailler mon service donc je l'ai fait et je pense que j'ai vraiment progressé dans ce domaine. Il donne de super conseils et c’est évidemment très inspirant de s’entraîner avec Roger ou Stan, on veut donner le meilleur de nous-mêmes devant eux."

Dominic Stephan Stricker - Flavio Cobolli Roland-Garos juniors boys double winners 2020©Loïc Wacziak / FFT

Quelques heures après son titre en simple, le Suisse, finaliste du double avec l'Italien Flavio Cobolli pour la deuxième année consécutive s'est offert un doublé simple-double inédit à Roland-Garros depuis 1986 et le double sacre de l'Argentin Guillermo Perez Roldan en s'imposant 6/2, 6/4 face à la paire brésilienne Oliveira - Rodrigues.

"C’était une journée extraordinaire ! J’ai joué mon meilleur tennis. C’était difficile d'affronter Leandro, c’était une atmosphère spéciale mais j’ai bien géré. Je ne réalise pas encore vraiment la portée historique de ce doublé mais c’est énorme! Je vais essayer de savourer comme il faut !"